AAZ Crédit Immobilier  
Votre dossier de crédit immobilier     |   Contactez Nous  
votre dossier de crédit immobilier en ligne

Transmettez votre dossier à nos conseillers !
L'avis de l'expert sur l'évolution des taux de credit immobilier
Demande de financement
Simulez votre crédit immobilier
Les assurances des prêts
le guide de l'emprunteur
Les garanties des crédits immobiliers
Indices et taux
FAQ du crédit immobilier
Lexique
Contactez- nous
L'assurance décès - invalidité - incapacité de travail

Les assurances des prêts immobiliers   

Cette assurance couvre les risques de décès, invalidité permanente et totale ( parfois l'invalidité partielle ) et l'incapacité temporaire totale de travail.
Elle est rendue obligatoire par les établissements prêteurs (bien que ce ne soit pas une obligation légale) mais d'autres solutions peuvent exceptionnellement être trouvées pour les personnes non assurables car trop âgées ou atteintes de maladie grave : il s'agit notamment du nantissement de placements ou de contrats d'assurance-vie.
L'âge limite de souscription s'établit entre 60 et 65 ans selon les contrats, et la couverture porte jusqu'à 70 ans, voire 75 ans dans certains cas avec une tarification spéciale. Au delà de 60 ans, seuls le décès et l'invalidité totale sont en général pris en charge .
Vous pouvez partager la couverture d'assurance entre les deux co-emprunteurs, en vous basant par exemple sur la contribution de chacun aux revenus du ménage : ainsi, en cas de maladie ou décès d'un des deux, la quotité assurée sur sa tête sera prise en charge par l'assurance. Vous pouvez également vous assurer à hauteur de 100 % chacun, ce qui par contre doublera la cotisation.
Les cotisations sont calculées soit sur le capital emprunté soit sur le capital restant du selon les contrats et lorsqu'un taux vous est communiqué il est important de savoir à quel capital il s'applique.
NB : Au delà d'un certain montant global assuré auprès d'une même compagnie d'assurance, pour une seule ou plusieurs opérations immobilières, attendez-vous à devoir fournir un certain nombre d'analyses et rapports médicaux . Ces formalités peuvent entraîner un délai dont vous devrez tenir compte pour la mise en place de votre financement .
NOTRE CONSEIL :
Si le contrat d'assurance proposé par l'établissement prêteur ne vous satisfait pas, au niveau des garanties offertes ( notamment pour certaines professions dites à risques ) ou tout simplement au niveau du coût, vous pouvez passer par une délégation de contrat émanant d'une autre compagnie d'assurance . Certaines compagnies pratiquent en effet des tarifs préférentiels ( par exemple pour les jeunes, les fonctionnaires ou pour les professions médicales), ou des contrats adaptés pour les professions à risques, telles que les militaires ou encore des contrats couvrant des emprunteurs non assurables par les contrats classiques (personnes âgées, ayant des problèmes de santé..) Mais attention, ce n'est pas toujours accepté facilement par l'établissement prêteur .
Lors de la souscription du contrat, faites attention :
aux garanties proposées. Attention aux contrats aux tarifs très avantageux mais aux garanties réduites
à la durée d'indemnisation, notamment en cas d'invalidité permanente
au délai éventuel de carence pour l'invalidité absolue et définitive et le décès
au délai de franchise pour l'incapacité de travail et l'invalidité permanente (en général trois mois)
au montant de l'échéance couvert par l'assurance
à l'exclusion de certains risques (sports dangereux) si vous êtes concernés
 
Répondez au questionnaire de santé avec sincérité. En effet toute fausse déclaration ou réticence entraîne une réduction des indemnités, voire la nullité di contrat si la mauvaise foi de l'emprunteur peut être établie (articles L 113-8 et L 113-9 du Codes des Assurances).