AAZ Crédit Immobilier  
Votre dossier de crédit immobilier     |   Contactez Nous  
votre dossier de crédit immobilier en ligne

Transmettez votre dossier à nos conseillers !
L'avis de l'expert sur l'évolution des taux de credit immobilier
Demande de financement
Simulez votre crédit immobilier
Les assurances des prêts
le guide de l'emprunteur
Les garanties des crédits immobiliers
Indices et taux
FAQ du crédit immobilier
Lexique
Contactez- nous
Lexique
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

V.E.F.A.
Le contrat de Vente en l'Etat de Futur Achèvement repose sur une démarche différente de la construction classique : l'acheteur fait construire une maison ou un appartement par un promoteur qui lui fournit à la fois le terrain et le pavillon. L'acquéreur s'engage, dans ce cas, le plus souvent, au vu du plan ( la maison n'étant pas encore construite ou étant en cours). Il y a signature d'un contrat de réservation et ensuite du contrat de vente. A la vente, le montant à payer correspondra à l'état d'avancement des travaux. Il faut bien s'assurer du descriptif du logement et ne pas se contenter de visiter le pavillon témoin. D'autre part, demander les garanties du constructeur.
 
VENTE AUX ENCHERES / JUDICIAIRES
AUX ENCHERES
Les ventes aux enchères immobilières peuvent permettre de réaliser de bonnes affaires, à condition de se familiariser avec les procédures.
Les notaires vendent des biens qui leurs sont confiés par leurs clients. Les enchères sont ouvertes à tous et publiques. Le notaire vendeur procède à une expertise et rédige un cahier des charges consignant les particularités du logement. Il détermine la mise à prix en général à 65% du montant de l'estimation. Avant le début de la séance, il faut verser au notaire un chèque (20% de la mise à prix) ce qui veut dire que sans apport personnel, l'opération n'est pas possible. Le candidat est autorisé à porter les enchères.
Au prix de l'enchère, il faut ajouter les émoluments du notaire et les droits de mutation.
Il faut visiter le logement, pas toujours en bon état, consulter le cahier des charges, vérifier les servitudes.
VENTE JUDICIAIRE
Elle se déroule au tribunal de grande instance de la ville concernée. Il s'agit le plus souvent de ventes forcées, décidées par jugement. Les poursuivants sont les établissements prêteurs - pour recouvrer une créance impayée - ou des syndicats d'immeubles - pour se rembourser de charges non honorées. Prévoir également les frais d'acquisition.
Dans les deux cas, enchères ou judiciaires, si l'on est prêt à surenchérir, il n'existe pas de clause suspensive pour l'obtention des prêts. Il faut avoir prévu son financement avant. Les ventes s'effectuent à la plus forte offre. Durant les 10 jours qui suivent la vente, un éventuel acquéreur peut surenchérir d'au moins 10% du montant de l'offre adjugée.
 
VIAGER
Ce que l'on appelle Viager n'est en fait qu'une forme particulière d'accession à la propriété. Un particulier achète une maison à un vendeur, généralement assez âgé, qui désire se constituer une rente. Pour cela le vendeur ( appelé aussi Crédit-rentier) accorde à l'acheteur (le débit rentier) un crédit. L'acheteur devient dès la signature du contrat de vente, le propriétaire de l'immeuble.
Le vendeur peut ou non réclamé une certaine somme à la signature de l'acte : c'est ce que l'on appelle le bouquet. Le vendeur recevra donc cette somme dès le départ et percevra une rente jusqu'à son décès. Le montant de la rente est calculé en fonction de l'âge du vendeur et de la valeur du bien vendu.
Les organismes de crédit sont sollicités pour financer le bouquet. Ceux ci prendront une garantie sur le bien. Ce sera un privilège de prêteur en demandant au vendeur de céder son rang ( appelé privilège de vendeur donc, 1 er rang) à leur profit.